Description

La région hauts-de-France accueille sa première love room pour que vous puissiez passer un weekend érotique en couple. De son nom, la Redroom est idéalement située entre Valenciennes, Cambrai, Douai, Arras et à proximité de la frontière Belge. Louez cet appartement aux allures sensuelles et vous repartirez obligatoirement avec l’envie d’y retourner.

La Redroom sera le lieu idéal pour vous évader en couple lors d’un séjour dans le nord. Sa décoration sexy vous assure une soirée romantique et pleine de sensualité.  Le blanc signe de sagesse et d’innocence couplée à la couleur rouge signe d’amour et de passion vous fera tourner la tête assurément. Mais si vous recherchez un lieu où passer un weekend romantique alors vous êtes au bon endroit. La Redroom vous propose des attractions réellement kinkyee comme sa Croix de Saint André solidement fixée au mur capitonné rouge pour un bdsm soft. Attachez y votre amant, maitresse ou partenaire et jouez avec les accessoires érotiques mis à votre disposition.

Miroir au plafond et paire de menottes vous attendent pour des jeux érotiques sortants du plus profond de vos fantasmes. Champagne, rose et sextoys seront de la partie si vous le souhaitez. Relaxer vous après vos ébats dans la baignoire balnéothérapie ou sous la douche italienne. La soirée s’annonce chaude et torride.

Comment réserver la Redroom ?

Pour réserver la Redroom by A.Nolimit , rien de plus simple, contactez directement le propriétaire ou rendez-vous sur son site internet pour une réservation en ligne directement. Des extras vous seront proposés comme un délicieux repas en tête à tête, une bouteille de champagne, un coffret érotique ou le petit déjeuner. Pour un weekend érotique c’est l’endroit rêvé. Cet appartement est entièrement dédié à l’érotisme et sera parfait pour pimenter votre vie sexuelle. Alors n’attendez plus pour réserver cet endroit très particulier.

Localisation

Vous avez séjourné dans cet hébergement ? Donnez nous votre avis

Be the first to review “Redroom – Weekend érotique près de Valenciennes”